Télécharger gratuitement et légalement des musiques

Avec Airtist, il devient légal de télécharger un mp3 gratuitement, pour cela, il faut s’inscrire sur le site et visionner une pub sous un format vidéo d’une vingtaine de secondes. Une étape à laquelle on ne peut se soustraire. Pour s'assurer que l'internaute la regarde, elle se met en pause dès que l'utilisateur passe à une autre page ou une autre application. A la fin du spot, l'internaute est invité à dire s'il a été intéressé ou non pas le message publicitaire, ce qui permet à Airtist de collectiver des statistiques qui sont renvoyées aux annonceurs pour améliorer la qualité de leur message. On peut ensuite télécharger la musique que l'on a sélectionnée.

Airtist verse un forfait aux artistes en fonction du nombre de téléchargements de leurs titres, de l’ordre de douze centimes d’euros (hors taxe) sur chaque chanson.

Tous les morceaux ne sont pas disponibles gratuitement. Plus de la moitié du catalogue d'Airtist est offert à l'oeil selon ce dernier. Non seulement l'artiste, qui touche 0,12 euro par téléchargement gratuit, peut juger cette somme insuffisante, et refuser un tel moyen de "vente", mais vous serez vous-même limités en nombre de téléchargement, sans plus de précisions sur ce point.

Airtist s'explique : « Si les coeurs sont gris, c'est soit que l'artiste ne souhaite pas que ses musiques soient téléchargeables gratuitement, soit (...) vous avez atteint votre nombre maximum de téléchargements gratuits, c'est-à-dire qu'aucune publicité ne correspond à votre profil. »

Aucun commentaire: